Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |  

 
 

LA TRAGÉDIE
DU QUAI DE L’ALMA

 

 

    Y a-t-il un lien entre la mort de la princesse Diana et les drogues psychiatriques prises par son chauffeur ?

    uelques semaines après la tragédie du quai de l’Alma, la perte de la princesse dont l’humanité transcendait les barrières nationales, politiques et sociales touche encore le cœur de millions de personnes.

    Princesse, mère, et avocat déclaré des plus vulnérables, des rejetés et des ignorés, sa mort est d’autant plus tragique qu’elle est survenue au moment où ses espoirs de bonheur semblaient finalement sur le point de se réaliser.

    Dans le vide laissé par sa disparition, nous assistons maintenant au spectacle de coupables qui se rejettent la responsabilité les uns aux autres. Les paparazzi accusés d’homicide ont apparemment trouvé de quoi se réjouir avec la découverte dans le sang d’Henri Paul d’un taux d’alcool élevé.

    Quelle que soit la conclusion de la justice, nous ne saurons peut-être jamais s’il y a eu une cause prédominante ou unique à ce tragique accident, ni ce qu’elle fut. De tous les facteurs connus à ce jour, le plus troublant fut le moins souvent évoqué : Henri Paul n’avait pas seulement bu ; l’autopsie a également révélé la présence dans son cerveau d’une drogue psychiatrique meurtrière, connue pour causer des actes de violence imprévisibles et une conduite autodestructrice.

    « Une recherche des produits chimiques toxiques dans le sang a révélé des niveaux thérapeutiques d’une médication dont un ingrédient actif est la fluoxétine, a indiqué le bureau du procureur de Paris. La fluoxétine est l’ingrédient de base de l’euphorisant Prozac. »

    Aucune excuse ne peut être trouvée aux paparazzi pour leur façon d’agir, mais la présence de drogues psychotropes modifiant l’humeur parmi les facteurs de ce terrible accident ne doit pas rester cachée.
    Le Dr Michael Craplet, expert français, a noté que l’euphorisant aggravait les effets de l’alcool absorbé par le chauffeur et, combiné avec la vitesse de la voiture et le stress, multipliait par mille le risque d’accident.

    Aucune excuse ne peut être trouvée aux paparazzi pour leur façon d’agir, mais la présence de drogues psychotropes modifiant l’humeur parmi les facteurs de ce terrible accident ne doit pas rester cachée.

    Le Prozac a-t-il déclenché un besoin auto-destructeur chez M. Paul, lui faisant perdre tout sens de la vitesse à laquelle il roulait ? La drogue avait-elle déjà altéré de façon insidieuse sa personnalité, avec les symptômes violents et agressifs que les psychiatres décrivent comme des effets secondaires de la prise de Prozac ? Nous ne le saurons peut-être jamais. Mais pourquoi les tests sanguins ont-il aussi révélé la présence d’une autre drogue, le Tiapridal – censé être un remède à l’agitation et l’agressivité induites par les effets secondaires du Prozac ?

    Éthique & Liberté, depuis plus de dix ans, mène des campagnes de sensibilisation aux dangers des drogues psychiatriques qui modifient le mental. Le Prozac, à lui seul, a causé plus de réactions dangereuses que toute autre substance, selon l’ensemble des rapports de la Food and Drug Administration des États-Unis sur ce sujet. Pendant ce même laps de temps, les psychiatres ont continué à protester et à déclarer leurs produits sans danger. Pourquoi refusent-ils de reconnaître les preuves toujours plus nombreuses qui montrent que leurs drogues tuent ? La réponse est simple : comme les paparazzi qui pourchassaient Diana, ils ont une industrie de milliards de dollars à soutenir.

     

    Si vous souhaitez recevoir des documents sur les dangers liés aux drogues psychiatriques, écrivez à :

Éthique & Liberté
7, rue Jules César
75012 PARIS
 
ou par e-mail :
 
éditeur@ethiqueetliberte.org
 
 
 
 

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 29 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat