Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |  

 


 

L’HOMMAGE D’UNE VILLE :
LA RUE RON HUBBARD

 

Inauguration RUE L. RON HUBBARD à L.A.

    Ron Hubbard, humaniste et fondateur de la Scientologie, honoré par la ville de Los Angeles

Nœud

    lus de 7 000 personnes se sont rassemblées à Los Angeles pour célébrer la nouvelle Rue Ron Hubbard, hommage rendu à un homme considéré comme un véritable ami par des millions de personnes dans le monde.

    Le Révérend Heber Jentzsch a décrit la célébration du 5 avril comme « La reconnaissance historique d’un homme qui, dans tout ce qu’il a accompli, était une source profonde d’inspiration pour les hommes de cette ville – et pour les hommes où qu’ils soient ». John Travolta, Kirstie Alley, des représentants du Conseil de la Ville, le maire et le gouverneur de Californie étaient présents à cette occasion.

    Chelsea Cochrane, la représentante du maire de Los Angeles (Richard Riordan) a présenté les félicitations officielles du maire en déclarant : « Le travail accompli dans cette rue et sa beauté ont été inspirés par le fondateur de l’Église de Scientologie, l’auteur et humaniste Ron Hubbard. Ses travaux humanitaires contribuent grandement à permettre d’éradiquer l’illettrisme, la consommation de drogues et la criminalité dans la ville de Los Angeles. »

    Photo d'inauguration avec des Célébrités
    Une marche inaugurale le long de la rue Ron Hubbard : en partant de la gauche, Richard Alatorre, conseiller municipal de Los Angeles, et John Ferraro, Président du conseil de la ville, l’acteur John Travolta, le révérend Heber Jentzsch, président de l’église de Scientologie Internationale, Chelsea Cochrane représentant le Maire de Los Angeles Richard Riordan, et David Miscavige, président du conseil d’administration de RTC (Religious Technology Center).

    Un représentant du gouverneur de Californie, Pete Wilson a dit : « J’ai eu le privilège d’assister à plusieurs des programmes d’amélioration sociale fondés sur les découvertes de Ron Hubbard. J’ai vu des êtres sans espoir regagner le respect d’eux-mêmes et celui des autres grâce au programme Criminon. J’ai observé des enfants et des adolescents durant la Croisade mondiale d’alphabétisation, et je les ai vus regagner suffisamment d’aptitude, d’orgueil et de confiance en eux pour se tourner vers l’extérieur et donner le meilleur d’eux-mêmes. J’ai vu des volontaires dévoués et compétents utiliser les méthodes efficaces de Ron Hubbard pour aider les autres. C’est pour toutes ces raisons que je suis aujourd’hui devant vous pour célébrer l’inauguration de la Rue Ron Hubbard. »

    Le Révérend Jentzsch a également salué tous ceux qui avaient apporté leur aide à ce projet, sur le devant de la scène ou dans les coulisses.

    Il a également remercié des milliers de personnes « qui, par des actions venant du cœur, ont montré par l’exemple ce que voulait dire être un ami de Ron ». Pour dire un mot sur les Amis de Ron, expliqua-t-il, « il s’agit réellement d’une organisation unique qui n’applique aucun critère de sélection. Chacun peut se joindre à l’association en disant simplement : « Je suis un ami de Ron ».

    Et dans l’esprit de cette affirmation, le président du Conseil de la Ville, John Ferraro, qui, par son soutien au niveau législatif, a permis la mise sur pied du projet, est venu déclarer sur le podium : « Aujourd’hui, je suis un ami de Ron. »

    Le conseiller Ferraro continua en décrivant la grande cérémonie d’ouverture comme « une journée très spéciale dans la ville de Los Angeles », très représentative des travaux très importants accomplis par les scientologues. « Le Conseiller Richard Alatorre, moi-même et beaucoup d’autres membres du Conseil de la Ville avons estimé que nous avions là de grandes possibilités de travailler ensemble avec la communauté, travailler ensemble avec cette grande organisation. »

    Les sentiments du Conseiller étaient particulièrement bienvenus, car, comme le Révérend Jentzsch l’a souligné : « C’était vraiment le rêve de Ron Hubbard que les habitants de cette ville – des scientologues travaillant main dans la main avec leurs voisins – créent non seulement un sens de la communauté, mais un modèle que toutes les communautés pourraient suivre. »

    Parmi les personnes remerciées, outre celles spécifiquement nommées par le Révérend Jentzsch, figuraient les centaines de voisins qui avaient aidé à placer les 150 000 briques.

    Le Révérend Jentzsch coupa le ruban pour l’ouverture officielle de la rue avec le Conseiller Ferraro, Mme Cochrane, Kirstie Alley et John Travolta. La cérémonie fut suivie par une journée de divertissements, dont un concert donné par les musiciens de Golden Era et l’artiste renommée Kate Ceberano qui avait traversé la moitié du globe pour cette occasion.

     

    La réalisation d’une Rue Idéale

    L’histoire de la nouvelle rue commença à l’automne 1996 lorsque le Conseil municipal de Los Angeles délibéra pour rebaptiser la rue. Une avalanche de lettres positives de citoyens et de leaders locaux parvinrent à la mairie.

    Pendant les discussions, le président du Conseil M. Ferraro résuma quelques-uns des nombreux commentaires favorables reçus en réponse au changement proposé et indiqua que les scientologues « avaient démontré leur engagement à travailler à l’amélioration de la communauté en s’impliquant pour lutter contre la criminalité, pour le nettoyage de la ville et son embellissement ».

    « L’Église est membre de cette communauté depuis longtemps. Ses membres sont largement impliqués dans un travail positif » ajouta le Conseiller Richard Alatorre, soulignant les efforts d’amélioration sociale apportés par les scientologues.

    M. Alatorre mentionna, comme raisons particulières de son soutien à la proposition de changement de nom, les campagnes d’alphabétisation ainsi que le programme Narconon de réhabilitation des drogués – organisation laïque qui utilise les méthodes développées par Ron Hubbard et dont les quartiers généraux sont à Los Angeles.

    Fred Shaw était parmi ceux qui assistaient aux réunions du conseil pour apporter son soutien à la mesure. Fred Shaw est un membre très actif de la communauté, qui a aidé à développer le projet « Des garçons qui deviennent des hommes » pour la jeunesse à risques et qui s’est dévoué pour apprendre à lire aux jeunes du centre-ville. Il a décrit les bienfaits qu’apportait le programme d’alphabétisation utilisant la technologie de Ron Hubbard à la jeunesse du centre-ville, les « tirant d’un enfer qui ne promettait que la drogue, la prison et la mort. »

    « Lorsque nous voyons les vies de jeunes gens rétablies, lorsque nous voyons que l’espoir revient dans leurs yeux... nous pensons que le travail de Ron Hubbard doit être reconnu », a dit M. Shaw au Conseil.

    Lorsque la décision du changement de nom de la rue fut prise, le travail commença : importantes améliorations dans le paysage organisées et exécutées par les membres des Églises de Scientologie de Los Angeles en coopération avec la ville, comprenant le repavement de la rue elle-même – la première rue pavée construite à Los Angeles depuis 1930. Elle est conçue pour résister aux tremblements de terre et pour traverser les décennies à venir.

    Les résidents locaux ont remonté leurs manches pour participer à ce qui a été véritablement un effort de voisinage. Bill Sturdivant, un entrepreneur en bâtiment a dit : « Je n’ai jamais rien vu de semblable. Le travail d’équipe, la persévérance. Je veux dire : j’ai vu un miracle se produire juste devant mes yeux. Tout le monde pensait que cela prendrait un mois de plus, mais ils ont dit qu’ils allaient le faire – et ils l’ont fait... J’en suis très fier. Et je suis fier d’être dans cette rue et d’y habiter. »

    « La Rue Ron Hubbard est un grand hommage à un grand homme », a déclaré Todd Burnett, le Commissaire aux Travaux Publics. Il a décrit le projet de reconstruction de la rue comme « une histoire très importante, pas seulement pour la ville de Los Angeles, mais pour le reste de la nation – pour montrer ce que la détermination, le soutien de la communauté et l’enthousiasme peuvent faire pour améliorer la qualité de vie de chacun. »

 
 
 
 

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 29 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat