Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |  

 


 

UN CHEMIN VERS UNE VIE MEILLEURE

 

 

    Séance d'audition

Une séance d’audition, ou conseil pastoral, qui permet au paroissien de résoudre ses difficultés spirituelles et d’améliorer ses aptitudes.

 

Si vous ne connaissiez rien, ou presque rien, d’un sujet, vers qui vous tourneriez-vous pour vous renseigner ? Vers un quotidien ? Un homme politique ? Quelqu’un ayant une réelle expérience ? Il est clair que certaines sources sont fiables et d’autres non.

Nous voulons que le public français connaisse la vérité en ce qui concerne la religion de Scientologie. De notre point de vue, la meilleure démarche consiste à mettre à sa disposition des informations factuelles et à faire confiance à la capacité de nos lecteurs de se faire leur propre opinion.

Nous croyons que chacun peut vivre mieux et aider sa famille, ses amis et ses connaissances à vivre une vie plus heureuse. La Scientologie permet à des dizaines de milliers de personnes en France – peut-être un collègue de travail, une relation d’affaires ou un ami en font-ils partie – de vivre mieux.

Dans le cadre d’une vaste campagne d’information, l’Église a édité un ouvrage encyclopédique sur la religion de Scientologie, intitulé Qu’est-ce que la Scientologie ?

Dans chaque numéro d’Éthique & Liberté, nous publions un chapitre extrait de cet ouvrage, afin de faire mieux connaître les principes de cette religion et leurs applications.

Nous serons heureux de vous adresser, sur simple demande, les numéros d’Éthique & Liberté contenant les extraits publiés précédemment.

Nous vous présentons ici le chapitre 6, Le Pont vers une vie meilleure.

Vous trouverez à la fin du texte le tableau auquel il est fait référence, ainsi qu’un bref glossaire des principaux termes employés.

 

ue l’homme puisse s’améliorer n’est pas une idée nouvelle. Les théories de la psychologie du XIXe siècle ont eu tendance à obscurcir ce concept en proclamant que l’homme ne change pas après sa naissance. Plus grave encore, la psychologie a présenté l’idée originale mais entièrement fausse selon laquelle l’homme n’est qu’un animal et qu’il est donc incapable de développer ses aptitudes, d’améliorer son comportement ou d’accroître son intelligence.

Depuis l’implantation de ces idées, l’homme d’aujourd’hui a plus de difficultés à saisir le concept plus ancien et beaucoup plus proche de la vérité selon lequel il est un esprit et peut accéder à des états plus élevés.

Malgré cela, l’amélioration est une réalité. De nombreux états plus élevés sont à la disposition de l’homme et peuvent être atteints grâce à la Scientologie. Ron Hubbard a très précisément défini ces états et a montré clairement comment les atteindre. Pour ce faire, il a disposé chacun de ces niveaux sur un tableau où figure chacune des étapes de cette ascension.

Entrée de l'ÉgliseLa vie s’améliore par degrés, tous les jours un peu plus. Cela n’arrive pas en une seule fois. On ne peut pas s’attendre à ce que tout soit parfait d’un seul coup, comme une injection d’un produit magique qui nous guérirait de tout. Il faudrait pour cela avoir l’idée absurde que l’être humain n’a rien à voir avec la vie. En Scientologie, c’est l’individu que l’on rend meilleur. Ce n’est pas son corps que l’on cherche à parfaire, ni ses cartes de crédit, ni ses voitures ou divers objets annexes et autres pièces accessoires faisant partie de ses meubles. Certes non – c’est à son niveau de conscience que l’on s’adresse, c’est cela que l’on se propose d’améliorer.

Prenons l’exemple d’une personne gravement malade. Elle serait tellement préoccupée de sa condition qu’il lui serait impossible d’envisager autre chose que sa guérison. Si quelqu’un venait lui proposer de retourner à son travail ou de jouer avec son équipe de football dans les jours suivants, il est douteux qu’elle prêterait l’oreille à une telle invitation. Mais, si la douleur diminue et qu’elle entrevoit la possibilité de s’asseoir, c’est là pour elle une énorme amélioration. Par la suite, elle pourrait même envisager de descendre les escaliers. Mais si, à n’importe quel moment de sa convalescence, quelqu’un lui disait de reprendre son travail ou de jouer dans l’équipe de football, ce serait lui demander une trop grande amélioration en trop peu de temps.

De même, toute progression spirituelle s’effectue peu à peu. On ne peut pas s’attendre à ce qu’une personne se propulse immédiatement aux sommets les plus élevés.

Le tableau conçu par Hubbard comprend non seulement des améliorations spirituelles aisément accessibles mais indique également la marche à suivre pour effectuer une progression correcte. Ceci évite les ralentissements qui se produisent inévitablement lorsqu’on essaie d’en faire trop, trop vite. Hubbard a prévu une progression méthodique dans laquelle chaque étape apporte une nouvelle amélioration. Cela permet d’avancer à un rythme satisfaisant jusqu’à des sommets très élevés.

Ce tableau est appelé Le Tableau de classification, de gradation et de caractéristiques de conscience, des niveaux et certificats en Scientologie. Il est divisé en deux parties. Le côté gauche indique les différentes formations suivies en Scientologie et celui de droite indique les étapes d’audition.
Le Pont
(Image plus net : 98 Ko)

Dans nombre de ses traditions religieuses, l’homme a imaginé un pont enjambant l’abîme qui le sépare d’un niveau d’existence supérieur. La religion de Scientologie propose une route précise faite de procédures bien définies qui permettent immanquablement d’atteindre les résultats prévus.

Par Classification on entend les niveaux de formation religieuse de Scientologie (aussi appelés niveaux d’entraînement).

Ce tableau décrit les qualifications qu’une personne doit obtenir avant de recevoir un certificat d’auditeur et être autorisée à passer à la classe supérieure.

Par Gradation on entend les améliorations progressives qui se produisent lorsqu’on reçoit de l’audition de Scientologie.

Les routes ont divers degrés d’inclinaison. Les marches d’un escalier peuvent être plus ou moins raides. Une montée peut être très escarpée, presque verticale, ce qui représenterait une inclinaison trop abrupte. Une route en pente douce est plus facile d’accès car elle peut être montée graduellement.

Plus une personne progresse en Scientologie, en formation théologique et en audition, plus son niveau de conscience augmente. La formation et l’audition sont toutes deux d’importance égale. Les niveaux de conscience sont inscrits au centre du tableau. Ils correspondent exactement au progrès de la personne au cours de sa formation religieuse et de son audition.

Dans nombre de ses traditions religieuses, l’homme a imaginé un pont enjambant l’abîme qui le sépare d’un niveau d’existence supérieur. Malheureusement, un grand nombre de ceux qui ont tenté de la traverser sont tombés dans le précipice.

Le tableau de classification, de gradation et des caractéristiques de conscience représente ce pont qui enjambe l’abîme pour nous mener vers des états plus élevés. Cette vision que l’homme a chérie depuis plus de dix mille ans est à présent une réalité s’il suit les étapes décrites dans ce tableau. C’est une route précise faite de procédures standard qui, lorsqu’elles sont correctement appliquées, procurent immanquablement les gains prévus avec chaque procédure. Le Pont est aujourd’hui entièrement achevé et peut être traversé avec certitude.

Au centre du tableau, une série de niveaux de conscience sont numérotés sur une échelle allant de – 34 à + 21. Chacun de ces niveaux représente ce dont une personne a conscience dans sa vie.

Plus une personne devient consciente, plus elle augmente ses aptitudes, son intelligence et son potentiel de survie.
Le but de la Scientologie est de l’aider à être de plus en plus consciente.
Toute personne se trouve quelque part sur l’échelle des niveaux de conscience et le but de la Scientologie est de l’aider à être de plus en plus consciente. Plus une personne devient consciente, plus elle augmente ses aptitudes, son intelligence et son potentiel de survie.

Au fur et à mesure qu’un être s’améliore, il perçoit le niveau de conscience juste au-dessus du sien. Par exemple, une personne qui se situe à non-existence (– 34 sur l’échelle), prendra conscience en s’améliorant du niveau de conscience déconnexion (– 33 sur l’échelle). Autrement dit, déconnexion est une amélioration par rapport à non-existence. En réalisant qu’elle est vraiment déconnectée de la vie, cette personne se trouve dorénavant dans une position où elle peut redresser cette condition. Et il en est de même pour chaque niveau de conscience.

Ce tableau est donc un graphique indiquant ce dont une personne peut prendre conscience à chaque niveau. Il est important de noter que ce tableau indique spécifiquement le niveau de conscience personnel de l’individu et non pas ce que d’autres ont pu observer au sujet de son comportement. Une fois de plus, l’individu est ce qui importe, car c’est à lui que l’on s’adresse dans le dessein de l’aider à s’améliorer.

Au niveau intitulé besoin de changement (– 4), la personne se rend compte qu’elle doit réformer sa vie. Cette personne a en fait atteint un niveau de conscience élevé. Beaucoup n’en sont pas encore là. Ils sont immobilisés dans une situation où ils se demandent continuellement comment supporter cette existence malheureuse où rien ne peut changer. La Scientologie s’adresse à ceux qui veulent sincèrement changer, s’améliorer et devenir plus compétents. Elle aide donc celui qui est capable à devenir encore plus capable.

Salle de cours

Une partie importante de la pratique de la Scientologie est l’étude des textes qui traitent en détail de la nature spirituelle de l’homme et des principes de l’existence. Cette étude se fait à l’Église, dans une salle de cours très semblable à celles des universités.

En progressant sur ce pont, une personne devient un auditeur entraîné et apprend à aider les autres tout en recevant elle-même de l’audition. Elle atteint l’état de Clair, poursuit sa formation d’auditeur jusqu’à des niveaux plus élevés et découvre en même temps les états de conscience les plus hauts. Les niveaux de conscience correspondent aux diverses techniques et activités qui se trouvent au même niveau et qui, ensemble, apportent de nouvelles améliorations tout au long de la progression sur ce Pont.

Si l’on étudie ce tableau, il devient évident que l’on doit avancer des deux côtés, tant en formation religieuse qu’en audition, si l’on veut arriver tout en haut du tableau.

Ce tableau est un guide. Il conduit toute personne du point où elle a pris conscience de la Scientologie vers chacun des états supérieurs. L’homme n’a jamais bénéficié auparavant d’une telle voie. Et cette voie est le Pont vers la Liberté Totale. C’est la voie. Elle est rigoureusement exacte et il existe une manière standard de la suivre. Si vous prenez cette route, vous trouverez la liberté.

 

Le but de la Scientologie

Le but de la Scientologie est de permettre à chacun de vivre une vie meilleure telle qu’il la désire, et d’avoir de meilleures relations avec ses semblables.

La portée d’une telle assertion, qui semble à priori simple et modeste, est énorme. Elle exprime le rêve de toutes les religions : la régénération complète et totale des aptitudes naturelles de l’homme, innées mais oubliées depuis la nuit des temps. Ces aptitudes placent l’homme à un point où il peut être cause sur la matière, l’énergie, l’espace, le temps, la forme, la pensée et la vie.

Cependant, point n’est besoin d’avoir atteint ces états supérieurs de conscience pour commencer à bénéficier des changements profonds qu’apporte la Scientologie. Dès le début, vos relations personnelles s’améliorent, là où vous étiez brouillés vous vous réconciliez, les amours mortes peuvent être ressuscitées, les rêves peuvent être réalisés et le bonheur retrouvé, les doutes et les inhibitions de jadis peuvent être transformés en certitude et en confiance en soi, et le malheur et la confusion peuvent devenir joie et clarté.

Ceux qui ont vu la Scientologie à l’œuvre ne peuvent pas ignorer ses résultats ou manquer de reconnaître qu’elle obtient véritablement ces résultats. La Scientologie a enseigné à l’homme qu’il est son âme immortelle. L’énigme a été résolue et la réponse, apportée par la Scientologie, était simple.

 

GLOSSAIRE

    Principaux termes du texte et du tableau ci-dessus ; extraits du livre Qu’est-ce que la Scientologie ?

    auditeur : un ministre ou un ministre en entraînement de l’Église de Scientologie. Auditeur signifie celui qui écoute et vient du latin audire voulant dire écouter ou entendre. Un auditeur est une personne formée et qualifiée à utiliser les procédures d’audition pour améliorer les individus. Un auditeur ne fait rien à un préclair, il travaille avec le préclair pour l’aider à vaincre son mental réactif.

    audition : conseil pastoral de Scientologie, vient du mot latin audire qui veut dire écouter ou entendre. L’audition est une forme très unique de conseil personnel qui aide un individu à regarder sa propre existence et améliore sa capacité à faire face à ce qu’il est et où il est.

    Clair : un état très désirable pour tout individu. Cet état est atteint grâce à l’audition et n’a jamais été atteint avant la Dianétique. Un Clair est une personne qui n’a plus son propre mental réactif et qui ne souffre donc plus des effets que ce mental réactif peut causer. Le Clair n’a pas d’engrammes qui, lorsqu’ils sont restimulés, font dévier la justesse de ses raisonnements en y faisant entrer des données fausses et cachées.

    Dianétique : vient des mots grecs dia voulant dire à travers et nous voulant dire âme. La Dianétique est une méthode développée par Ron Hubbard qui peut soulager des sensations, émotions, peurs irrationnelles et maladies psychosomatiques indésirables. Elle est décrite plus précisément comme ce que l’âme fait au corps au travers du mental.

    engramme : un enregistrement fait par le mental réactif quand une personne est inconsciente. Un engramme n’est pas un souvenir – c’est un genre particulier d’image mentale qui est l’enregistrement intégral, jusqu’au moindre détail, de chaque perception présente pendant un moment d’inconscience partielle ou totale.

    mental réactif : la partie du mental qui fonctionne totalement par excitation-réflexe, qui n’est pas sous le contrôle volontaire de la personne et qui exerce une force et un pouvoir de commande sur sa conscience, ses buts, ses pensées, son corps et ses actions.

    OT : abréviation d’Operating Thetan (Thétan Opérant). Voir Thétan opérant dans ce glossaire.

    préclair : une personne qui reçoit de l’audition de Scientologie ou de Dianétique et qui est sur son chemin vers l’état de Clair, d’où le terme de préclair. Grâce à l’audition, elle se découvre plus elle-même et découvre plus de choses sur la vie.

    thétan : un être spirituel immortel ; l’âme humaine. Le terme âme n’est pas utilisé parce qu’on a développé une telle quantité de sens différents pour ce mot, à cause de son utilisation dans d’autres religions et pratiques, qu’il ne décrit pas précisément ce qui a été découvert en Scientologie. Nous utilisons à sa place le terme thétan, venant de la lettre grecque thêta, le symbole traditionnel de la pensée ou de la vie. On n’a pas un thétan, une chose que l’on garderait quelque part détachée de soi-même ; on est un thétan. Le thétan est la personne elle-même, non son corps ni son nom, ni l’univers physique, ni son mental ou quoi que ce soit d’autre. C’est ce qui est conscient d’être conscient ; l’identité qui EST l’individu.

    thétan opérant : un état d’être au-dessus de Clair, dans lequel le Clair s’est refamiliarisé avec ses capacités innées. Un thétan opérant est sciemment cause sur la vie, la pensée, la matière, l’énergies, l’espace et le temps.

 
 
 
 

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 29 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat