Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
L’apologie du soupçon  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |  

 

Le journal de l'Eglise de Scientologie: Éthique & Liberté - Une Victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions.
 

LA LIBERTÉ RELIGIEUSE
EN ALLEMAGNE :

Drapeau Allemand

    garantie par la Constitution,
    bafouée par l’intolérance des autorités,
    soutenue par les tribunaux.

 

    Par une décision sans équivoque rendue en janvier 1998, la Cour suprême de Hambourg est la dernière instance judiciaire allemande en date à avoir ignoré les pressions des politiciens fanatiques et intolérants, et ce en réaffirmant les garanties offertes à la liberté de religion par la Constitution.

    Les trois juges ont unanimement confirmé le caractère religieux des services de l’Église de Scientologie et rejeté les tentatives faites pour les présenter comme des activités à caractère commercial.

    La remise en question continuelle de la reconnaissance religieuse de la Scientologie, après plus de 35 décisions similaires à celle de la Cour suprême de Hambourg rendues par différents tribunaux allemands, est en elle-même une preuve évidente d’intolérance.

    Le jugement du tribunal de Hambourg fournit quelques pistes de réflexion quant à la source de cette discrimination. La cour a statué en ces termes :

    « En évaluant les services religieux rendus aux membres – à la lumière de l’article 4 de la Constitution garantissant la liberté religieuse, il faut prendre en considération le fait que l’Église de Scientologie doit se financer exclusivement par les donations de ses membres, contrairement à des communautés religieuses financées, entre autres, par l’impôt sur le revenu ».

    En Allemagne, les Églises catholique et luthérienne reçoivent annuellement environ 17 milliards de Marks (soit presque 60 milliards de francs) sous forme d’impôt ecclésiastique collecté pour elles par le gouvernement.

    Cet impôt est prélevé sur les revenus de chaque citoyen allemand qui n’a pas demandé expressément sa radiation des registres de l’église établie à laquelle il appartient Malgré une procédure de radiation assez ardue, le nombre de citoyens qui en font la demande ne cesse d’augmenter (près de 400 000 encore cette année). On peut s’interroger sur les raisons de cette désaffection : crise économique et sociale ? ou mécontentement envers les églises elles-mêmes ?

    Au-delà d’une crise de la foi, cet exode signifie aussi une crise financière pour les églises établies. La tentation était donc grande, pour les défenseurs de ces églises comme pour les politiciens aux prises avec les problèmes sociaux du pays, de rechercher des boucs émissaires.

    Ces derniers n’ont pas été difficiles à trouver. Parallèlement au déclin de la confiance dans les églises traditionnelles, on assiste en Allemagne à un regain d’intérêt pour la spiritualité. Parmi les nombreuses religions minoritaires qui se sont développées ces dernières années, l’Église de Scientologie est celle qui voit augmenter le plus rapidement le nombre de ses fidèles, malgré le harcèlement continuel des autorités.

    Les autorités en place, religieuses et politiques, étroitement liées, utilisent tous les stratagèmes à leur disposition pour discréditer et annihiler ces nouveaux mouvements, prétendant notamment qu’il ne s’agit pas de religions authentiques. Heureusement, des obstacles se dressent sur leur chemin : l’article 4 de la Constitution, qui garantit la liberté de religion et de croyance, et les tribunaux qui la protègent.

    « La décision du tribunal de Hambourg est une preuve courageuse de l’intégrité judiciaire face à l’oppression du gouvernement », a déclaré le révérend Heber Jentzsch, président de l’Église de Scientologie Internationale.

 
 
 
 

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 29 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat