Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
L'exception Française  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |   15  |   16  |   17  |   18  |   19  |   20  |   21  |   22  |   23  |   24  |   25  |   26  |  

 

Un lobby au coeur de l’Etat


Le climat actuel de panique morale vise-t-il à créer un athéisme d’État?


L
E RAPPORT de la Commission parlementaire sur les sectes établissait une liste noire de 172 groupes, et ouvrit la voie à un véritable maccarthysme religieux. Il donna le signal d’une chasse aux sorcières contre les religions minoritaires, bien que de nombreuses personnalités françaises et étrangères eurent fait entendre leur voix pour dénoncer cette situation.

Les membres de l’ADFI refusent tout dialogue avec les groupes religieux minoritaires, et certains d’entre eux n’hésitent pas à diffuser des informations non vérifiées.

Ce rapport qui, rappelle le Ministère de l’Intérieur, n’a aucune valeur juridique, se basait principalement sur un rapport compilé en catastrophe par un fonctionnaire des Renseignements Généraux qui, selon un ancien commissaire des RG, « n’avaient pas grand chose [sur le sujet] » (RG, La Machine à scandales, Albin Michel.), et entre autres sur les informations fournies par l ’Association pour la défense de la famille et de l’individu (ADFI).

On pourrait croire que cette association, d’après sa dénomination, est une sorte de centre d’information où l’on trouve une documentation objective sur des sujets d’intérêts généraux concernant la famille. L’ADFI se consacre en fait exclusivement à un intense lobbying antisectes.

Les documents diffusés par l’ADFI sont édifiants. Qu’on en juge à travers ce document destiné à aider les familles à reconnaître une personne en danger.

Alain Vivien

Sur cette liste de symptômes censés alerter les parents ou amis, on trouve par exemple :

- Modification du comportement, de la tenue vestimentaire, du vocabulaire, des centres d’intérêt

- Long temps de lecture ou de méditation

- Régime alimentaire

- Repli sur soi ou exaltation pour une cause nouvelle

Autrement dit, gare à ceux qui se passionneraient soudain pour une nouvelle activité, un sport ou une grande cause, ou, pire encore, se mettraient à dévorer des livres. Quant à ceux qui se mettent à faire un régime, leur cas est bien grave, en effet... N’êtes-vous pas vous-même concerné par un de ces points ?

Refus de tout dialogue

Arc-boutés sur leurs positions, les membres les plus actifs de l’ADFI rejettent les nouvelles manières de croire qui ne correspondent pas aux vieux schémas faisant uniquement appel aux références des religions historiques.

Ils refusent tout dialogue avec les groupes religieux minoritaires, et certains d’entre eux n’hésitent pas à diffuser des informations non vérifiées. Ce refus systématique peut mener à certains débordements.

En octobre 1998, la police ouvrit une enquête sur des menaces de mort proférées contre deux scientologues d’Angers, dont une femme enceinte. L’enquête de police permit de remonter jusqu’à leur auteur Yves Damon, le fondateur de l’ADFI d’Angers, qui essaya de faire passer ces menaces pour une plaisanterie de mauvais goût.

Plusieurs plaintes avec constitution de partie civile contre Yves Damon sont actuellement en cours d’instruction.

Plus récemment, certains membres de l’ADFI ont porté publiquement des accusations infondées accusant des scientologues parisiens d’implication dans la disparition d’un dossier au tribunal de grande instance de Paris.

Mais s’il n’y a pas de fumée sans feu, dit-on, il existe heureusement des moyens légaux de demander des comptes à ceux qui ont allumé l’incendie : Plainte en diffamation a été déposée et la présidente de l’UNADFI (Union Nationale des ADFI), Janine Tavernier, et son avocat, Maître Olivier Morice, sont tous deux mis en examen pour diffamation ; la procédure est en cours.

Son témoignage présentait de telles contradictions que le groupe fut luimême obligé de reconnaître qu’il avait usurpé des droits d’auteur, ce qui se termina par une injonction permanente et une condamnation d’un million de dollars à exécuter par la Cour Fédérale.

Jesse Prince continua cependant à mentir pour toucher de l’argent : il se fit payer pour son témoignage par un homme jugé à deux reprises pour agression envers des membres de l’Église.

Jesse Prince est aussi un personnage violent malgré une image publique qu’il s’entraîne à rendre crédible lorsqu’il s’adresse aux médias ou aux personnages officiels. Mais, à l’écart des caméras et des tables de conférence, c’est un homme différent qui fait surface : saoul et hurlant des obscénités à plusieurs paroissiens devant une Église de Scientologie, ou encore jetant des pierres sur des voitures qu’il croyait appartenir à des membres de l’Église et pire, menaçant d’autres fidèles avec un marteau de forgeron.

Cet ancien adepte, au passé fort peu recommandable, est devenu la principale source d’informations de la MILS aux États-Unis.

Sincèrement, quel crédit accorderiezvous à un tel homme ? Bien peu sans doute et la MILS aurait dû faire de même. Mais elle a préféré accorder sa confiance et reprendre les propos de ce criminel américain récidiviste, alors qu’elle choisit d’ignorer l’avis de citoyens français honnêtes, respectueux de la loi.

Certains témoins de la MILS sont décidément fâcheusement mal trouvés... ou trop bien choisis ?


Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat