Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
L'exception Française  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |   15  |   16  |   17  |   18  |   19  |   20  |   21  |   22  |   23  |   24  |   25  |   26  |  

 

La drogue : un fléau, pas une fatalité

La campagne Non à la drogue, Oui à la vie, parrainée par l’Église de Scientologie


l
A consommation de stupéfiants en France atteint aujourd’hui de tels records que les autorités, impuissantes à lutter, parlent de légaliser la drogue.

Les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie, parrainée par l’Église de Scientologie, eux, se mobilisent pour agir contre ce que certains considèrent comme une fatalité. L’association vient de publier une nouvelle brochure : Héroïne, la mort dans le sang, qui dit toute la vérité sur cette drogue à travers des faits et les témoignages de ceux qui ont vu leur vie détruite par la toxicomanie. Textes courts et images font réfléchir et permettent aux jeunes de se faire leur propre opinion.

« Le seul moyen efficace d’agir contre la drogue, c’est de prévenir et d’informer »
— Agnès Bron, porte-parole de l’association Non à la Drogue, Oui à la vie.

L’association Non à la drogue, Oui à la vie est présente dans toute la France, de Paris à Bordeaux, Angers, Nice ou Marseille. Les bénévoles vont sur le terrain pour rencontrer les jeunes, parler avec eux, et leur dire ce que personne ne leur a jamais dit aussi clairement : malgré tout ce que vous pouvez voir à la télé ou dans les magazines, la drogue n’a rien d’ « extra » ; elle tue, tout simplement.

« Le seul moyen efficace d’agir contre la drogue, c’est de prévenir et d’informer pour éviter que les jeunes commencent à se droguer. L’ignorance fait le jeu des dealers de tout poil », déclare Agnès Bron, porte-parole de l’association Non à la drogue, Oui à la vie.

« Un jeune qui ignore les vrais dangers liés à la drogue va fumer un petit joint avant les cours, pour faire comme les copains, et penser que ça ne lui fait rien du tout », ajoute-t-elle.

« Pourtant, est-ce que vous prendriez un avion dont le pilote vient juste de fumer un petit joint avant le décollage ? »

Il n’y a pas de drogues « douces »

L'association Non à la drogue, Oui à la vie
Les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie mènent une véritable campagne de prévention auprès des jeunes sur leurs stands d’information.

Les pouvoirs publics, impuissants à mettre en place une politique de prévention efficace, évoquent la possibilité de légaliser les drogues dites douces. Un certain nombre de personnalités du showbiz, des médias et même du monde politique, adeptes du joint écolo et des drogues récréatives, forment un lobby qui s’efforce de nous convaincre que le meilleur moyen d’éviter la toxicomanie est de mettre la drogue à la portée de tous.

Ils nous feraient presque croire qu’une consommation raisonnable de drogue présenterait des vertus et qu’être toxicomane serait une phase de la vie, comme les boutons de l’adolescence.

« Légaliser la drogue reviendrait à permettre à chacun de mourir plus facilement », déclare A. Bron, « particulièrement en l’absence de moyens suffisants d’information et de prévention, et de programmes de réhabilitation basés sur les raisons pour lesquelles une personne a commencé à se droguer. Il suffit d’avoir un peu de bon sens pour voir que cela ne peut en aucun cas constituer une solution. »

C’est donc à l’information que se consacre en priorité l’association Non à la drogue, Oui à la vie, qui mène depuis 1991 une Campagne pour une France sans drogue. Grâce au parrainage de l’Église de Scientologie, elle édite et diffuse largement des livrets de prévention qui contiennent essentiellement des faits et des témoignages. Les textes courts et les images font réfléchir et permettent aux jeunes de se faire leur propre opinion.

Après Drogue : La vérité sur le joint, et Ecstasy, le traître démasqué, l’association a publié Héroïne, la mort dans le sang, et travaille déjà à la réalisation d’une nouvelle brochure de prévention.

Héroïne, la mort dans le sang

photo

Peu de substances sont aussi mortelles que l’héroïne. L’héroïne, drogue branchée, n’est plus seulement synonyme de seringues. Elle peut être fumée en pipe de verre ou sniffée (avec une paille comme la cocaïne), et voit ainsi sa consommation augmenter dans les couches sociales aisées.

C’est aussi elle, malheureusement, qui attend bon nombre de ceux qui sont tombés dans le piège des drogues dites douces. À la recherche de sensations de plus en plus fortes, ils deviennent, bien plus vite qu’ils ne pourraient l’imaginer, accros et complètement dépendants de leur dose.

Héroïne, la mort dans le sang explique les effets dévastateurs de l’héro et l’enfer quotidien des drogués.

« L’héro m’a coupé du monde : mes parents m’ont viré ; mes copains et mes soeurs ne voulaient plus me voir. J’étais tout seul. », explique un toxicomane.

Les témoignages recueillis quotidiennement par l’association Non à la drogue, Oui à la Vie sont tout aussi durs :

« J’ai 16 ans, j’en suis aux drogues dures et je sais que ma vie est fichue. », déclare une jeune fille.

« Avant, je ne savais pas que la drogue pouvait tuer. Mon fils est mort, et je voudrais témoigner et aider d’autres parents », explique une mère effondrée.

La brochure, précise et factuelle, permet aux parents de trouver les mots pour éviter à leurs enfants de tomber dans ce piège de la drogue. Elle fait partie d’une série de 3 livrets de prévention qui comprend également. Drogue : La vérité sur le joint, et Ecstasy, le traître démasqué.

« La drogue est un fléau, pas une fatalité. Nous continuerons à nous battre pour la mise en place d’une véritable politique de prévention », conclut A. Bron.

Pour en savoir plus sur les activités de l’association ou recevoir gratuitement ses brochures, vous pouvez écrire à :

Non à la drogue, Oui à la vie – 16 B, Passage de la Main d’Or, 75011 Paris, ou appeler au 01 44 74 61 68.



Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat