Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Ils courent pour les droits de l'homme  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |  

 
Légitimer l’extrémisme

Beaucoup de bruit pour rien : cette expression familière décrit parfaitement la controverse politico-médiatique actuelle autour des soi-disant « sectes ».


 T
out l’édifice censé légitimer l’extrémisme anti-religieux en France repose sur un document officiel, le rapport d’une commission parlementaire de 1996, qui comprend une liste de 172 minorités philosophiques et spirituelles.

Présenté comme le résultat du travail du Parlement français, le rapport a en fait été monté par un très petit nombre de députés.

Les spécialistes des religions et les organisations internationales des droits de l’Homme ont unanimement condamné le document connu sous le nom de rapport Guyard pour sa non-objectivité. Guyard et ses co-auteurs ont soigneusement ignoré les spécialistes des mouvements religieux, préférant se reposer sur les dossiers fournis par les Renseignements Généraux (RG), et les informations fournies par l’Association de Défense de la Famille et de l’Individu (ADFI).

L’ADFI est une organisation qui refuse tout dialogue avec les minorités spirituelles et qui a réussi à influencer la politique du gouvernement français en la matière.

Une demande de subventions soumise par l’ADFI (les subventions publiques constituent son principal mode de financement) met en avant sa collaboration avec les RG comme un élément-clé de ses actions.

Dans un livre paru après la publication du rapport parlementaire, l’ancien commissaire des RG, Patrick Rougelet, explique en quoi a consisté « l’analyse » des RG sur laquelle la commission s’est appuyée :

« Les RG, sur la question, n’avaient pas grand chose », écrit Rougelet... « En catastrophe, il a fallu fabriquer un rapport. Un fonctionnaire s’est chargé de compiler les travaux faits par d’autres, notamment par les gendarmes. Un rapport avait déjà été écrit [...]. Il a en grande partie été recopié. Le rapport des RG sur les sectes a ensuite inondé toutes les rédactions, comme un document de référence. »

À l’heure où la montée de l’extrême droite constitue un phénomène européen, utiliser les services de renseignement pour enquêter sur des groupes spirituels est un gaspillage de ressources qui pourrait se révéler fort dangereux. On légitime des actions à l’encontre de membres de minorités religieuses qui ne peuvent avoir qu’un caractère antidémocratique.


Les méthodes Guyard dénoncées par le tribunal

Le rapport Guyard a servi de modèle au rapport parlementaire belge publié en avril 1997, qui stigmatisait 189 groupes spirituels et religieux étiquetés sectes. On trouve sur cette liste les Juifs hassidiques, les Témoins de Jéhovah, les Bahais, les Bouddhistes zen, les Scientologues, les Adventistes du 7e jour, les Quakers, cinq groupes catholiques (dont Le Renouveau charismatique) et la plupart des églises pentecôtistes.

La proposition de création de la Commission belge et le rapport qui allait suivre se basaient presque exclusivement sur le modèle français.

Dans sa lettre d’information de septembre 1988, l’organisation Droits de l’Homme sans frontières, basée à Bruxelles, soulignait la partialité des méthodes de la Commission :

« Parmi les représentants d’associations invités [à être entendus], quatre d’entre eux faisaient partie des associations anti-sectes belges : l’une était le président de l’UNADFI (Union Nationale des Associations de Défense de la Famille et de l’Individu), le plus important mouvement anti-sectes en France,…

« Les minutes des audiences qui ont été publiées… montrent l’inconsistance et les préjugés culturels du discours des associations anti-sectes, qui ignorent totalement la littérature scientifique sur les nouveaux mouvements religieux, se fondant exclusivement sur leurs propres documents et sur les coupures de presse. »

Malgré ces constatations, des milliers de personnes, en France comme en Belgique, continuent à être harcelées, ostracisées et persécutées sur la base de rapports composés de rumeurs malveillantes et sans fondement.


Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 1998-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat