Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Rassemblement contre l’Inquisition d’État  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |   15  |   16  |  

 


Reconnaissance de l’Église de Scientologie par différents États
Un pas vers l’égalité des droits :
Les mariages scientologues ont valeur officielle en Suède et en Afrique du Sud.

Europe

 É
vénement marquant de l’année 2000 concernant les libertés religieuses, le droit de célébrer des mariages est officiellement accordé aux ministres de l’Église de Scientologie en Suède et en Afrique du Sud, deux pays où le mariage religieux a valeur légale, contrairement à la France où seul le mariage civil est reconnu par l’état.

Dans un document de quatre pages — édition du 4 mai 2000 — le Conseil judiciaire national pour les biens et les fonds publics de Suède conclut que la Scientologie remplit tous les critères pour être reconnue en tant que religion. Notant que toutes les Églises ont reçu, quelque temps auparavant, le statut de communautés religieuses, le Conseil considère que la Scientologie répond de la façon la plus formelle aux critères définis dans la loi sur le mariage.

Accorder aux ministres le droit de prononcer une union est l’étape finale de la reconnaissance en tant que religion en Suède.

Le Conseil judiciaire national déclare : « Les services religieux de L’Eglise de Scientologie consistent en prières, en cérémonies d’attribution de nom, de funérailles et de mariages. »

Le Conseil mentionne également que « la Scientologie est une religion fondée sur les recherches et les enseignements de son fondateur, Ron Hubbard. Sa pratique sacrée consiste en conseil spirituel appelé “audition”, en l’étude des écrits et en recueillement... »

...........................

« Cette reconnaissance va aider notre Église à jouer son rôle dans la création d’une société meilleure – selon le souhait du président Mandela qui a appelé toutes les religions à aider le gouvernement à résoudre les problèmes sociaux. »
Rév. Heber Jentzsch, Président de l’Église de Scientologie Internationale

...........................
« Cette décision est une formidable reconnaissance des Églises de Scientologie et des ministres qui, depuis 30 ans, ont consacré leur vie à servir leurs paroissiens et la collectivité », déclare Tarja Vulto, porte-parole de l’Église de Scientologie de Suède. « Ils pourront dorénavant se consacrer davantage encore à leur mission et à l’amélioration de la société. »

Un progrès décisif pour l’Europe

En novembre 1999, les autorités fiscales suédoises avaient reconnu le statut non lucratif de l’Église et son but religieux œuvrant pour le bénéfice de tous, et lui avaient accordé l’exonération fiscale.

C’est en mars 2000 que le Conseil judiciaire national pour les biens et les fonds publics accorde à son tour aux Églises de Scientologie, le statut de communauté religieuse, ce qui constitue un point de non-retour en matière d’égalité religieuse dans le cadre de l’Union européenne. Il existe des Églises de Scientologie à Stockholm, Malmo et Goteborg. Ce nouveau statut apparaît dans la suite logique d’une nouvelle loi entrée en vigueur au 1er janvier 2000, qui a pour objectif d’établir une juste égalité de droit pour chaque religion en Suède.

Le Parlement de Suède
Le Parlement de Suède.

Afrique du Sud

En avril 2000, dans une décision qui est à l’honneur du gouvernement sud-africain et destinée à traiter sur un plan d’égalité toutes les religions, le ministère de l’Intérieur accorde aux ministres de l’Église de Scientologie le droit de prononcer les mariages. Cette décision légalise tous les mariages ainsi célébrés par les ministres et constitue une reconnaissance religieuse pour la Scientologie dans ce pays.

Le révérend Heber Jentzsch, Président de l’Église de Scientologie Internationale, déclare : « Cette reconnaissance va aider notre Église à jouer son rôle dans la création d’une société meilleure et à combler les besoins spirituels de tous les Sud-Africains – selon le souhait du président Mandela qui a appelé toutes les religions à aider le gouvernement à résoudre les problèmes sociaux. » Lors des Journées des religions du monde qui se déroulèrent au Cap en décembre 1999, le révérend Jentzsch célébra un office religieux de Scientologie au Parlement, en présence des ministres de différentes croyances.

Paul Sondergaard, porte-parole de l’Église en Afrique du Sud, accueille avec une grande satisfaction cette décision marquant, selon lui, la détermination du gouvernement à protéger les droits des minorités religieuses. « En acceptant la demande de nos ministres, le gouvernement a appliqué la loi sur les mariages dans le cadre d’une Constitution vivante qui prohibe la discrimination religieuse ou raciale », déclare-t-il, ajoutant encore qu’une telle décision place sur un pied d’égalité la Scientologie et les autres religions.

M. Sondergaard considère également cette reconnaissance comme un témoignage pour tous les efforts réalisés par les ministres de l’Église et leurs congrégations pour soutenir la société civile dans les domaines de l’éducation, des drogues et de la réhabilitation des criminels.

Il indique également que l’Église a subi dans le passé une importante discrimination en Afrique du Sud du fait de son opposition à l’apartheid qui prit fin en 1994 avec les élections multiraciales.

Pendant la période de l’apartheid, les scientologues ont beaucoup œuvré pour améliorer la vie des populations sud-africaines noires, aidant les enseignants et permettant à plus d’un million d’élèves d’apprendre à lire et à étudier. Au milieu des années 70, Freedom, l’édition américaine du journal Éthique et Liberté, dénonça, en Afrique du Sud, les camps psychiatriques où les patients noirs étaient enfermés, victimes d’abus et exploités comme des esclaves en servant de main-d’œuvre bon marché. L’Organisation Mondiale de la Santé et d’autres organismes internationaux confirmèrent ces faits. Une enquête gouvernementale post-apartheid a mis en place une charte pour les droits des patients psychiatriques.

Mexique

Au mois de mai 2000, c’est au tour du ministère des Finances mexicain de déclarer que chaque Église de Scientologie du Mexique est exonérée d’impôts, annulant toute déclaration antérieure et exigeant que l’État rembourse tous les impôts perçus au cours des cinq dernières années.

Grande-Bretagne

En octobre 2000, le ministère des Finances de Grande-Bretagne déclare que les Églises de Scientologie sont exemptées de la taxe sur la valeur ajoutée. Les Églises britanniques font partie des plus anciennes Églises de Scientologie.

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2001-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat