Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Associations condamnées à mort  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |   15  |  

 
Ridicule mais dangereux



[image]

 U
n certain nombre d’observateurs ont relevé que le Département d’État se déclarait très préoccupé, depuis quelques années, par l’évolution de la France en matière de liberté religieuse. Certes, plusieurs institutions européennes ont exprimé de façon très claire les mêmes inquiétudes.

Mais pourquoi les États-Unis ?

N’en déplaise aux exploiteurs de la fibre anti-américaine, la réponse est simple, vraiment toute simple.

En 1996, une liste des groupes « dangereux » a été établie très officiellement en France. Cette liste, destinée à définir et circonscrire les « prétendues religions » qu’il faut mettre hors d’état de nuire, notamment parce qu’elle mettent les citoyens en « état de sujétion » (telle est donc l’expression définitive que l’on cherchait depuis longtemps, et qui fut trouvée par les auteurs du projet de loi About-Picard), cette liste intègre les baptistes. Or, à l’époque de la publication, le président des États-Unis lui même, excusez-moi du peu, était un baptiste.

La démocratie américaine ne s’est jamais sentie menacée par l’appartenance de son président, Bill Clinton, à la religion baptiste, mais on comprend qu’elle se soit émue de la déclaration française d’hostilité à tous les baptistes et autres agents sectaires... Comment la France aurait-elle réagi, à l’époque où le président De Gaulle ne manquait pas la messe du dimanche à Colombey-les-deux-Églises, si un pays proche avait créé très officiellement une sorte de MILS (Mission Interministérielle de lutte contre les Sectes) déclarant que tout catholique, pratiquant ou non, était un esprit faible en état de sujétion, manipulé à son insu par l’appétit de pouvoir et d’argent du Vatican ? Comment la France aurait-elle réagi si ce pays proche, après des déclarations aussi fracassantes et choquantes, avait entrepris de mettre au point une législation nouvelle pour terrasser, dans l’intérêt des individus et de la société toute entière, cette « prétendue religion » ?

C’est exactement ce qui vient d’arriver à l’Oncle Sam. La liste des « sectes » contient de nombreux groupes religieux appartenant traditionnellement à la vie américaine, et du reste aussi à de nombreux pays de culture anglo-saxonne. Elle contient aussi des religions extrême-orientales respectées (je pense par exemple à l’Inde, dont une trentaine de députés se sont émus des déclarations françaises, parce que l’une de leurs religions, deux fois plus ancienne que le christianisme, figure sur la fameuse liste noire, et se trouve donc directement visée par le projet de loi About-Picard).

Non, tout cela n’est guère sérieux et cela frise même le grotesque. Le seul problème est qu’on ne peut en rire. Car c’est la liberté qui est directement visée.

Les minorités religieuses sont sur le devant de la scène. Elles se battent avec énergie. Mais l’enjeu est plus large, et nous le savons tous. L’attaque est habile, car les nouveaux courants spirituels ont de tout temps été à l’avant-garde des mutations culturelles, et ont donc toujours accompagné un certain nombre d’évolutions, d’incertitudes, voire d’inquiétudes, qu’il est tentant d’exploiter pour promouvoir des mesures punitives à l’encontre de boucs émissaires trop facilement désignés.

Mais en réalité, ce sont toutes les tendances de liberté qui sont visées. Le projet de loi About-Picard cite par exemple les courants thérapeutiques non-orthodoxes, alors que l’équilibre entre la loi et la liberté est déjà parfaitement prévu par l’arsenal propre à l’exercice illégal de la médecine.

C’est la liberté tout court qui est menacée par le biais de la liberté d’association.

La preuve ?

Les auteurs du projet de loi sont tellement conscients que toute association est menacée par leur texte que, pour le proposer au vote des parlementaires, ils ont pris la précaution de préciser explicitement que les partis politiques ne seraient pas concernés. Aveu extraordinaire...

Les religions minoritaires se battent, parce qu’elles sont sur le front, au cœur de la bataille de la liberté individuelle qui commence par la liberté de croyance et d’opinion. Mais ce n’est pas seulement leur combat. C’est le vieux combat de la démocratie et de la liberté, une nouvelle fois menacée par une loi d’exception.

Danièle Gounord

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2001-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat