Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Français, on vous ment !  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |  

 
Français, on vous ment !

About-Picard
Ne pensez pas que ce problème ne vous concerne pas : manifestez votre opposition à la loi About-Picard auprès de vos élus.

La politique est un choix malheureux pour certains. Fascinés par le pouvoir, ils en viennent à croire leur propre propagande. Ils s’autorisent à décider de ce qui est bon pour les autres.

Depuis plusieurs années, quelques inquisiteurs professionnels s’acharnent à créer en France un climat d’hystérie collective autour de la question des sectes. Tous les ingrédients d’une véritable propagande sont réunis.

Dans l’une de ses premières interventions après sa nomination à la tête de la « Mission interministérielle de lutte contre les sectes » (MILS), Alain Vivien fit très clairement connaître sa conception de la liberté religieuse en proclamant que la liberté religieuse devait être étroitement encadrée par le législateur.

Un mois auparavant, Monseigneur Vernette, porte-parole de l’épiscopat français, déclarait au journal La Croix le 08/10/98 : « Dans la mouvance d’un anti-cléricalisme résurgent en France, on utilise le problème sectaire comme fusée porteuse d’une mise en cause des religions ».

D’autres, appartenant à une multitude de groupes et de confessions diverses, sont allés plus loin en décrivant ceux qui mènent cette campagne « anti-sectes » comme des ennemis de la vérité.

Ces ennemis de la vérité ont commencé leur campagne en 1996. Une liste de 172 groupes spirituels et religieux étiquetés sectes a été établie par une commission d’enquête parlementaire, sous la houlette d’Alain Gest, son président, et de Jacques Guyard, son rapporteur. Elle comptait parmi ses membres Jean-Pierre Brard.

Le seul gouvernement à avoir osé publier, avant la France, une liste de sectes à combattre fut le gouvernement du troisième Reich ! Dès 1933 son ministre de l’intérieur établissait la liste des sectes interdites au nom de « la protection du peuple et de l’État ». On retrouve dans cette liste de 1933 plusieurs mouvements cités dans celle de 1996.

Il est aujourd’hui de notoriété publique que le rapport parlementaire de 1996 reposait sur des renseignements non vérifiés, fournis par les Renseignements Généraux (un service de police créé sous Vichy pour aider la milice et jamais dissous depuis), ce qui a provoqué de vives protestations dans le monde entier. Ce rapport très contesté a cependant instauré un climat de suspicion généralisée.

Cette commission recommandait la création d’un Observatoire national. Beaucoup de groupes se sont adressés à lui pour être rayés de la liste des 172 religions « politiquement incorrectes ». L’Observatoire, au sein duquel siégeaient d’ailleurs MM. Guyard, Gest et Brard, a déclaré ne pas avoir l’autorité nécessaire pour amender la liste compte tenu de la séparation des pouvoirs (l’Observatoire dépend du pouvoir exécutif, la commission d’enquête du pouvoir législatif).

Parmi d’autres recommandations, l’Observatoire proposa de subventionner encore plus largement les associations « anti-sectes » avec l’argent du contribuable. Le président de l’une des plus actives d’entre elles, n’était autre à l’époque qu’Alain Vivien.

Mais les inquisiteurs, peu satisfaits de cet Observatoire, décidèrent alors de mettre en place la MILS, dont le nom même démontre l’inclination partisane. La présidence en fut attribuée à Alain Vivien. Parmi les membres, on retrouve ...MM Guyard et Brard. Simple coïncidence ?

Voici donc une poignée d’hommes politiques, spécialistes auto-proclamés en « mauvaises » religions, qui n’ont jamais fait preuve du moindre esprit d’ouverture à la religion puisqu’ils excluent toute référence aux spécialistes reconnus, et qui ont monté une véritable machine de guerre dans le domaine religieux.

Ils ont plus récemment été rejoints par le sénateur Nicolas About et la députée Catherine Picard, co-auteurs de la proposition de loi About-Picard, loi répressive qui vise en fait la destruction des religions en France, sous couvert d’une rhétorique « politiquement correcte ».

Si elle est votée, cette loi d’exception permettra au pouvoir judiciaire de dissoudre toute religion, tout groupe spirituel ou toute autre association étiquetés comme « sectaire », concept flou non défini juridiquement. La loi atteint le cœur de la liberté de conscience et de la liberté d’association en France. Elle ne vise pas seulement les sectes, qui ne sont en fait que des boucs émissaires.

La loi pouvant être facilement étendue à beaucoup d’associations, on peut se demander si, compte tenu du nombre de leurs condamnations, les partis politiques ne seraient pas les premiers à être concernés par cette loi.

Quand le rideau de fumée entretenu par les inquisiteurs se dissipera, on réalisera quels étaient les véritables enjeux de cette propagande : la liberté de conscience et la liberté d’association. On voudrait vous faire croire tout autre chose.

Danièle Gounord


Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2001-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat