Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Français, on vous ment !  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |  

 

Discrimination




Dénoncé comme « gourou », cela ne pardonne pas.

« Je souhaite témoigner pour un ami, qui est. naturopathe depuis seize ans dans une ville du Sud-Ouest et qui pratique également le yoga.

L’ADFI (Association de défense de la famille et de l’individu) a mené, dans la région, une campagne d’information dans les écoles primaires et secondaires ainsi que dans les universités sur le “danger” que représentent les minorités spirituelles qu’ils qualifient de “sectes”.

Mon ami présentait bénévolement depuis plus d’un an et demi des émissions sur la naturopathie sur une radio locale. L’ADFI a fait courir la rumeur qu’il était le “gourou” d’une “secte”. Suite à cette campagne, la direction de la radio lui a interdit de continuer ses émissions.»

Quand la rumeur tue...

Le 6 mars 2000, le Dr Jullien se suicidait, victime de la rumeur. Ce médecin irréprochable accueillait dans son centre des toxicomanes et des psychotiques et soignait entre autres des patients envoyés par l’institution judiciaire.

Mais une rumeur courait, entretenue depuis plusieurs années, selon laquelle le médecin aurait été le gourou d’une secte. « Nous avons souvent entendu dire qu’Epinoia était une secte, y compris par des personnes autorisées. Elles se sont trompées. Victimes elles aussi de la rumeur, elles l’ont répandue, avec une bonne foi évidente.» L’Yonne Républicaine, 20 juin 2000.

Patients, amis et médecins sont unanimes : les accusations portées contre Yves Jullien et son association n’avaient pas le moindre fondement.

L’une des principales associations « anti-sectes » reconnaît avoir donné des informations par téléphone, mais sans avoir fait d’enquête. Une erreur aux conséquences dramatiques.

Créer un climat d’exclusion à l’école

« Ma fille a 13 ans et elle est en classe de 4e.

Au mois de mars dernier, j’ai appris que son cours de sport du lundi serait supprimé et remplacé par une conférence sur “Les sectes”. La présence à cette conférence était obligatoire. Le conférencier était membre d’une association de lutte contre les sectes du Sud de la France.

Ma fille a été extrêmement choquée par ce qu’il a dit. Mon mari et moi sommes membre d’une minorité religieuse depuis presque 20 ans, et nous ne lui avons jamais demandé de partager nos croyances et notre religion.

Je suis révoltée qu’une conférence aussi hostile puisse avoir lieu dans une école française laïque, avec l’accord de l’Éducation Nationale et de la Mission Interministérielle de lutte contre les sectes, financée par le Premier Ministre.

Dans son livre d’éducation civique* , il y a aussi des propos discriminatoires sur les minorités religieuses, comme par exemple : « Les sectes, un défi à la liberté de conscience ». Alors que sur la page d’en face, il y a écrit : “Toute personne a droit à la liberté de pensée”...

Je trouve très choquant que des mensonges sur mon église puissent être racontés à ma fille et à ses camarades de classe de 4e. Cela crée un climat d’exclusion alors que l’école devrait être là pour rapprocher les jeunes entre eux. »

* Le livre d’éducation civique Hachette de 4e est co-signé par monsieur Alain Vivien, président de la MILS. La MILS est-elle là pour créer un climat de discrimination entre les enfants en milieu scolaire ?

Pour protéger nos enfants et nous-mêmes, nous préférons vivre hors de France.

« C’était un matin de juin 93, à 6 heures, les membres de notre communauté ont été réveillés en sursaut car notre maison était encerclée par cinquante gendarmes, armés jusqu’aux dents. En quelques secondes et dans chaque pièce, tous les occupants ont été maîtrisés et menacés par une arme semi-automatique.

J’ai voulu me précipiter pour réconforter ma petite fille de 4 ans qui, assise dans son lit, me tendait les bras en pleurant. On m’a repoussée violemment sur mon lit et on m’a crié dessus tandis qu’une femme en uniforme arrachait de force ma fille du lit auquel elle s’accrochait. Pendant ce temps, notre fille nous voyait sous la menace des armes et menottes aux poignets. Tous les enfants de la maison ont été emmenés en pyjama jusqu’à l’estafette de la gendarmerie.

L’action en justice a duré plusieurs années. Il n’en est ressorti aucune preuve contre nous. En janvier 99, à la suite d’une recommandation du procureur, le juge décida de clore le dossier. Il déclara qu’il n’y avait aucune raison de continuer à instruire cette plainte et d’aller devant le tribunal.

L’ADFI, a fait appel et, le 24 février 2 000, cet appel a été rejeté.»


Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2001-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 27 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat