Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Intolérance : la France sous surveillance  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |  

 
Dictature de la pensée unique :

Lorsqu’un lobby veut mettre la liberté de conscience en sursis


L'exposition Qu’est-ce que la Scientologie
Des milliers de visiteurs ont découvert la vérité sur la religion de Scientologie en visitant à Paris l’exposition Qu’est-ce que la Scientologie, une présentation complète de ses croyances et de ses pratiques, et des actions de ses membres dans la communauté.

 L
orsqu’une poignée de députés décida en 1995 d’ouvrir une enquête sur les religions minoritaires, la recherche de la vérité était bien le cadet de leurs soucis. En fait, la commission parlementaire sur les « sectes » réussit à mettre sur liste noire 172 mouvements sans les avoir jamais rencontrés. Ils préférèrent se fier à des informations fournies par les Renseignements Généraux et des mouvements anti-sectes arc-boutés sur des positions extrêmes.

Néanmoins, la liste noire remplit son office.

Sous le terme méprisant de « secte », le lobby antireligieux effectue l’amalgame entre les faiblesses réelles ou prétendues, les abus et les dérives d’un groupe donné, et tous les autres groupes qui n’ont en fait rien de commun avec lui, mais à qui il colle cette étiquette infamante. Ce qui reviendrait à identifier l’Église catholique aux excès commis par les Talibans, les bouddhistes aux massacres de la St Barthélemy, les Juifs à la croisade contre les Albigeois. C’est tout aussi absurde.

Empêcher la compréhension

Le grand public connaît suffisamment les grandes religions, ce qui rend impossibles de telles assimilations les concernant. Tel n’est pas le cas de la plupart des religions minoritaires qui sont beaucoup moins bien comprises. Le lobby antireligieux profite de cette situation et s’emploie à faire obstacle à la compréhension. La tactique n’est pas nouvelle : la censure des régimes totalitaires brûle les livres pour supprimer la liberté d’expression et empêcher l’information.

En sommes-nous si loin, quand le Syndicat National de l’Édition, sous la pression d’une poignée d’extrémistes, refuse en 2001 à la maison d’édition des livres de Scientologie un stand au Salon du Livre de Paris, auquel elle participait depuis des années ? Les membres d’une délégation venue tenter une médiation, parmi lesquels un lord anglais et le président de la Société des auteurs des Nations unies, furent jetés hors du Salon sous le regard incrédule des visiteurs par cinq loubards, en blouson de cuir noir et au crâne rasé. Deux membres de la délégation, agressés physiquement, ont déposé plainte auprès de leur ambassade.

D’autres incidents illustrent l’intégrisme antireligieux. Chaque cas le montre avec une amère ironie : alors que les intégristes accusent diverses minorités religieuses d’être « fermées » ou « détachées de la société », ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour les ostraciser.

Ouverture et information

Mais on ne peut pas détruire les idées, et, quoi qu’il en soit, l’intérêt du grand public pour la Scientologie continue à se développer. Pour permettre aux gens de connaître les faits et de se faire ainsi leur propre opinion, l’Église de Scientologie a organisé ces dernières années d’importantes campagnes d’information sur elle-même, ses pratiques, ses actions et ses membres.

Elle a ainsi mis à jour un ouvrage de référence « Qu’est-ce que la Scientologie ? », également publié en version de poche, et l’a mis à la disposition des bibliothèques, des personnalités, des médias et de diverses institutions grâce à des dons. L’Église a également publié de nombreuses brochures d’information, ouvert des sites web très complets, et a rencontré des milliers de responsables d’associations et des droits civiques, de journalistes, etc. à travers le monde.

Les Églises sont ouvertes 7 jours sur 7 et, entre autres actions, subventionnent dans leurs communautés une vaste campagne de prévention contre la drogue.

L’exposition itinérante Qu’est-ce que la Scientologie ? organisée depuis 1999, a reçu plus de 120 000 visiteurs en Europe dont des milliers en France. En 2001, l’exposition a déjà été visitée par plus de 50 000 personnes dans différentes villes européennes dont Paris.

Une religion en plein essor

Les observateurs en sont bien conscients. Bien que la Scientologie fasse partie du paysage socioculturel français et européen depuis plus de 40 ans, peu de ce qui a été dit ou écrit dans les médias reflète ce qu’elle est vraiment ou ce qu’elle représente.

Toutes les grandes religions se sont frayées un chemin dans un monde où leurs idées et leurs croyances étaient nouvelles. De même, la Scientologie a émergé en 1952, alors que le monde était encore dans l’après-guerre et que la guerre froide faisait planer la menace quotidienne d’une guerre nucléaire. Les buts de la Scientologie étaient clairs et énoncés simplement :

« Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre, où les gens capables puissent prospérer et les gens honnêtes avoir des droits, et où l’homme soit libre d’atteindre des sommets plus élevés ».

...........................

En 2001, l’exposition « Qu’est-ce que la Scientologie ? » a déjà été visitée par plus de 50 000 personnes dans différentes villes européennes dont Paris.
...........................
La religion de Scientologie repose sur les principes suivants : l’homme est un être spirituel, il est fondamentalement bon et il cherche à survivre. Sa survie et son salut dépendent de sa compréhension de lui-même et des autres, et de sa relation avec les autres, avec toutes les formes de vie, avec l’univers et avec l’Être Suprême. Le mot Scientologie lui-même vient du mot latin « scio » qui signifie « savoir », et « logos » qui signifie « l’étude de ». La Scientologie est donc « l’étude du savoir » ou « apprendre à apprendre ».

Alors que cette nouvelle religion rencontrait l’opposition d’une minorité qui combat par principe toute idée nouvelle, la plupart des gens la trouvaient intéressante et beaucoup voulaient en savoir plus. En à peine un demi-siècle, l’essor de cette religion lui a permis de compter des millions de fidèles un peu partout dans le monde.

L’avis des spécialistes

Dans notre société façonnée par le modèle judéo-chrétien, beaucoup se demandent en quoi la Scientologie est une religion.

Voici l’opinion de quelques-uns des nombreux spécialistes des religions qui ont été interrogés sur cette question.

Le Dr Bryan Wilson, professeur de sociologie à l’université d’Oxford et auteur réputé d’ouvrages sur l’histoire des religions, affirme que la Scientologie est sans aucun doute un système de croyances et de pratiques religieuses, comparables en tous points aux buts des grandes religions passées et présentes.

Le sociologue R. Dericquebourg, maître de conférences en sociologie des religions à l’université de Lille III, a étudié la Scientologie et s’est entretenu avec 285 scientologues français. Il conclut : « Elle permet au fidèle de donner un sens aux événements cosmiques, historiques et personnels. »

Fumio Sawada, l’un des plus grands spécialistes de la religion au Japon et chef spirituel du Shinto, la plus ancienne religion du pays, écrit : « La religion de Scientologie a plus de points communs avec la tradition religieuse japonaise qu’avec la tradition occidentale... La Scientologie est une religion et il est impossible d’arriver à une conclusion différente. »

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2002-2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27  Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat