Page d'accueil E-mail Glossaire Librairie Votre Avis Sites Jumelés
Éthique & Liberté - Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
Des fonds publics pour la HAINE  

Page    1  |   2  |   3  |   4  |   5  |   6  |   7  |   8  |   9  |   10  |   11  |   12  |   13  |   14  |   15  |   16  |   17  |   18  |   19  |   20  |  

 

LA FATIGUE DES UTOPIES

La drogue est un fléau. À ce niveau de simplicité extrême du constat, tout le monde est prêt à s’entendre. Naturellement, dès que l’on s’approche des réalités, de ce qui se passe exactement, de ce qu’il faudrait faire, l’éventail des attitudes est extrêmement large. Mais il existe aujourd’hui une sorte de « moyenne d’opinion », qui est un mélange de sentiment de complexité, de résistance individuelle et de fatalisme collectif devant un phénomène qui semble s’être inscrit définitivement dans le paysage.

La complexité n’est que trop évidente. Les questions sur la légitimité d’une distinction entre drogues « douces » et drogues « dures », et les débats qui s’ensuivent sur la légalisation de certaines substances, montrent qu’il est difficile de poser de façon claire et partagée les termes même du débat. Au doute culturel s’ajoute la réalité économique : la fabrication et le trafic de drogue ont conquis une place importante dans nos sociétés modernes.

Tout cela n’est pas simple. Nombre de personnes, agissant sur l’observation ou sur l’intuition selon laquelle ces paradis ou demi-paradis artificiels sont en fait terriblement destructeurs, tentent au mieux de protéger leur entourage immédiat, et particulièrement leurs enfants. Mais les arguments tiendront-ils, lorsqu’il y aura la tentation des camarades de collège ou de sortie ? Car le phénomène a tellement progressé en quelques décennies que la marginalité s’est inversée : c’est trop souvent le refus qui est désormais difficile à assumer devant des tiers.

Un certain fatalisme s’est donc imposé dans les esprits. Espérer que ses proches passeront à côté de la drogue est courant, imaginer un monde sans drogue n’est pas à l’ordre du jour.

...........................
Espérer que ses proches passeront à côté de la drogue est courant, imaginer un monde sans drogue n’est pas à l’ordre du jour.
...........................
La littérature sur le sujet est édifiante. Nombre d’autorités, d’associations, de groupements divers, dotés des meilleures intentions, cherchent aujourd’hui à banaliser les drogues « douces » dans l’espoir de réduire l’attirance pour les plus dangereuses... ou donnent des conseils d’hygiène sur l’utilisation des seringues, pour reprendre les deux extrêmes d’une attitude qui consiste à minimiser la nuisance sans remettre en cause le principe. Comme si toute attitude plus volontariste, plus énergique, relevait de l’utopie pure et simple.

Pourtant, ce sont les utopies qui changent le monde. Les premiers hommes de science étaient des utopistes, mais aujourd’hui nous avons des télévisions, des ordinateurs, de la microchirurgie. Les philosophes des Lumières aussi étaient des utopistes, mais sans eux les droits de l’homme auraient-ils progressé comme ils l’ont fait ?

Face au fléau de la drogue, la seule réponse à la hauteur du problème est l’utopie, le rêve, l’idéal, appelez cela comme vous voulez, d’une société sans drogue.

Les scientologues ne sont pas les seuls à lutter sur ce terrain. Mais l’exemple des associations qu’ils ont créées est intéressant, car il montre sans aucun doute qu’en organisant une résistance active, on rencontre un soutien important.

Le premier centre Narconon – pour aider les personnes à se libérer de la dépendance aux drogues – a été créé en 1966. En mai 2003, on en compte 101 de par le monde, dont 57 en Europe. Plusieurs études indépendantes ont d’ailleurs montré des résultats fascinants : on constate que, plusieurs années après, 70 % des gens qui ont suivi un stage Narconon ne consomment plus de drogue.

Pour ne citer que la France, des petites brochures éditées pour les adolescents (Drogue : la vérité sur le joint; Cocaïne et crack, la main de la mort) ou pour les parents (Drogue et enfants : que faire ?) ont été distribuées à ce jour à plus d’un million d’exemplaires. Des stands de rue dans des quartiers difficiles ont donné lieu à des milliers d’entretiens avec des jeunes ou leurs parents.

Les actions de ce type ont une puissance multiplicatrice extraordinaire. On peut être pris de vertige devant l’ampleur du défi, mais l’exemple est contagieux. Ce sont la quantité et la multiplicité des efforts qui finiront par l’emporter.

Vous pouvez compter sur les scientologues pour agir. Comme sur beaucoup de monde. Ce ne sont pas les bonnes volontés qui manquent. C’est surtout un certain réveil de l’esprit d’utopie.

Danièle Gounord

Précédente Suivante
Haut de la page

 

| Précédente | Sommaire | Page d'accueil | Suivante |
| Sites Jumelés | Point de Vue | Librairie | Glossaire |
| Présentation | Plus sur la Scientologie |

editeur@freedommag.org

© 2004 -2004 Éthique & Liberté. Tous droits réservés.
Informations sur les marques déposées
Recherche
Ethique & Liberté
Le journal des Droits de l'Homme de l'Église de Scientologie
 

 
 Version text et  images

n° 34 Des fonds publics pour la HAINE n° 33 Les RG : un service incontrôlé
n° 32 La MILS sous les Tropiques n° 31 Le vrai visage de l'extrémisme n° 29 Victoire pour la scientologie
n° 28 Intolérance : la France sous surveillance n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la Démocratie n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 13 Un Gouvernement sous influence n° 12 L'apologie du soupçon n° 11 Une victoire pour la liberté de religion qui provoque de bien étranges réactions

 
 Version PDF

n° 27 Français, on vous ment ! n° 26 Associations condamnées à mort - Ridicule mais dangereux
n° 25 La France va t-elle légaliser la chasse aux « Hérétiques »? n° 24 Faut-il dissoudre les partis politiques? n° 23 Le rendez-vous de la Liberté
n° 22 Ils courent pour les droits de l'Homme n° 21 Pleins Feux sur la France: Le traitement des minorités spirituelles dénoncé devant le congrès américain n° 20 Le Glas de la Démocratie - 18 députés votent une législation d'exception
n° 19 Le Glas de la démocratie - la France s'apprête à voter une loi d'exception n° 18 A. Vivien et ses collègues ont refusé de se présenter à l'audience n° 17 L'exception Française
n° 16 Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République n° 15 La France et Bruxelles accueillent les coureurs qui ont traversé l'Europe n° 14 La France mise à l'index
n° 12 L'apologie du soupçon

 
 Télécharger Acrobat